mardi 24 mai 2011

Chronique de La Semaine Sanglante: 24 Mai 1871

Les incendies commencés dans la nuit du 23 au 24 Mai 1871 continuent et touchent aussi des immeubles d'habitation. Ici,  on voit le Palais des Tuileries en flammes.


Les membres du conseil de la Commune évacuent certains édifices qu'ils décident de faire incendier: le Palais de Justice,  la Préfecture de Police et l'Hôtel de Ville.
Incendie des Tuileries, 1871
Le palais des Tuileries
Les 2 exemplaires de l'état civil de tous les arrondissements parisiens ainsi que ceux des registres paroissiaux antérieurs à 1793 de toutes les paroisses parisiennes se trouvaient à l'Hôtel de ville. Plus de 8 millions d'actes sont détruits ce jour-là. 
Outre la destruction des édifices, il y aura aussi la disparition des archives hospitalières, 120 000 ouvrages de la bibliothèque de la Ville, des centaines de tapisseries à la Manufacture des Gobelins
photo des ruines de l'hotel de ville
L'Hôtel de Ville
















De leurs côtés, les Versaillais occupent la Banque de France, le Palais-Royal, Le Louvre, la rue d'Assas et Notre-Dame des Champs.
Le quartier latin est attaqué et occupé dans la soirée.Environ 700 défenseurs sont exécutés rus St Jacques.
La poudrière du Luxembourg saute.
Le Docteur Faneau, à la tête d'un ambulance établie au séminaire St Sulpice, est passé par les armes ainsi que 80 fédérés blessés.


A la prison de la Roquette, les Communards exécutent l'Archevêque de Paris, Mgr Darboy ainsi que 5 autres otages. La mort de l'archevêque, qui avait tenté de faciliter l'échange d'Auguste Blanqui contre des prisonniers fédérés, enlève le dernier espoir d'arrêter l'effusion de sang.
Excécution des otages, 24 mai 1871

Les Communards ne contrôlent plus que les 11è, 12è, 19è et 20è arrondissements, plus quelques poches de résistances dans les 3è, 5è et 13è où aura lieu la Bataille de la Butte aux Cailles.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire: