mercredi 18 mai 2011

Marché sauvage à Ménilmontant

Depuis plusieurs mois, on peut voir un ballet étrange sur le Boulevard de Ménilmontant tous les après midis.

A partir de 14h environ, entre le métro Belleville  et le métro Ménilmontant, des personnes se mettent en poste et attendent. Le  métro Couronnes qui semble être le point de ralliement. Ils ont près d'eux de gros cabas ou de gros caddies remplis de vêtements, d'objets divers qu'ils vont vendre à même le sol. 
Ils attendent d'être certains qu'il n'y aucune présence policière aux alentours.


Au début ils étaient peu nombreux mais au fil du temps le phénomène a pris de l'ampleur et pose un réel problème à plusieurs niveaux.
Tout d'abord, il s'agit d'un marché sauvage. On ne peut pas occuper l'espace public sans autorisation et cela suppose une économie parallèle, voir certains trafics. 
On sait bien que les temps sont à la crise mais peut-on pour autant laissé faire tout et n'importe quoi ?

Ensuite les vendeurs s'installent à l'emplacement du marché habituel. Et lorsqu'ils s'en vont le terre-plein central est jonché de détritus divers. Ce qui laisse aux riverains un paysage de désolation....Sans parler du fait que les vendeurs du marché habituel n'ont plus d'espace propre pour installer leur marchandises (essentiellement des fruits et légumes)

Pour finir certains riverains se plaignent du climat d'insécurité qui règne désormais sur le Boulevard de Ménilmontant. Depuis quelques semaines, des policiers escortent des camions de la voirie chargés de se saisir de toutes les marchandises et de les envoyer à la destruction mais chaque jour a lieu le même scénario. 
Chaque jour en passant par là, je peux constater que le quartier est très largement dénaturé.

Faut il interdire ou au contraire réglementer ? 
Il y a bien quelques habitants du quartier qui revendent de petites choses pour finir le mois, mais la majorité des vendeurs du marché sauvage sont des gens du voyage qui ne souhaitent pas particulièrement s'installer dans le quartier. Ils viennent en famille et sont très bien organisés. Ils ont des guetteurs et plient bagage très rapidement dès que l'alerte est donnée. En laissant la chaussée en piteux état......

Le terre-plein central était beaucoup plus sympathique quand on pouvait profiter tranquillement des bancs, en discutant entre amis. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

stop marché sauvage a dit…

Bravo pour ce récit très honnête réaliste.
J'ai relayé vos articles sur la page Facebook Stop Marché Sauvage Belleville. Quelques liens, photos, vidéos pour témoigner de l'enfer quotidien des riverains entre Belleville et Ménilmontant. COouronnes étant l'épicentre actuel du phénomène

http://www.facebook.com/pages/Stop-March%C3%A9-Sauvage-%C3%A0-Belleville/246734508681031