lundi 23 mai 2011

Chronique de La Semaine Sanglante: 23 Mai 1871

Le mouvement de la Commune de Paris prend naissance dans le village de Montmartre en protestation suite à la défaite de la France dans le conflit qui l'a opposée à l'Allemagne (1870-1871). Le 18 Mars 1871 marque le début d'une insurrection qui durera 2 mois.
La population s'oppose au retrait de l'armement, symbole d'une riposte possible contre les allemands.
A Montmartre, Louise Michel sera un pilier de cette révolte populaire.

Pour retarder l'avance des "Versaillais", les communards allument de vastes incendies à différents endroits de la capitale: à l'Hôtel de Ville, au Palais des Tuileries, au Palais de Justice, à la Cour des comptes, au Palais de la Légion d'Honneur, à la bibliothèque du Louvre. De nombreuses rues de la capitales sont la proie des flammes.

Le Comité de Salut Public et la Comité central de la Garde Nationale font placarder des appels à la fraternisation à l'attention des soldats versaillais. Mais ces appels resteront sans réponse.
C'est le 23 Mai 1871 que la Butte Montmartre, berceau de la "Révolution du 18 Mars 1871", est reprise par les troupes du Gouvernement Thiers. La Butte Montmartre tombe pratiquement sans combat à la suite d'une certaine désorganisation.

Des exécutions sommaires vont commencer:
42 hommes, 3 femmes et 4 enfants ramassés au hasard dans la rue seront amenés au 6 rue de la rue des Rosiers. Ils seront fusillés tête nue, genoux fléchis devant le mur au pied duquel les généraux ont été exécutés le 18 Mars 1871.
Jaroslaw Dombrowski, officier et héros de l'indépendance polonaise évadé des prisons de Sibérie, sera tué au combat sur la barricade de la rue Myrrha.

La résistance persiste à la Butte-aux-Cailles, au Panthéon, à la gare de l'Est, dans les rues de l'Université, de St Dominique, de Vavin, de Rennes. Les Versaillais occupent l'Opéra, le faubourg Montmartre, la Concorde. Ils atteignent l'Observatoire et procèdent à des exécutions en masse à Montmartre, au parc Monceau et à la Madeleine.

Banderole Commune de Paris au Sacré Coeur 2
Photo de Guillaume75013 sur you.parisien.fr

La Basilique du Sacré Coeur fut construite en expiation des horreurs de la Commune et du siège de Paris par les Prussiens en 1870. 
En 1872 l'archevêque de Paris donna son accord à Monsieur Le Gentil pour construire un sanctuaire consacré au coeur sacré de Jésus.
En 1873 l'Assemblée Nationale vota une loi déclarant l'édifice d'intérêt public. 
La construction, financée par toutes les paroisses de France débuta en 1875. 
La consécration prévue pour 1914 fût reportée après la fin de la 1ère guerre mondiale.


Lors des commémorations de la Commune de Paris à Montmartre on pouvait voir 2 banderoles ensanglantées sur les marches du Sacré-Coeur avec cette inscription:

"Peuple de Paris, Souviens toi du sang versé, en 1871, pour la liberté !"
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire: